Communiqué de presse

Dépôt de la liste UDC International dans le canton de Bâle-Campagne

L’UDC International sera présente dans le canton de Bâle-Ville avec une liste complète en vue des élections au Conseil national du 20 octobre 2019. Sa liste sera apparentée à celle de l’UDC Bâle-Campagne. Les sept candidats de l’UDC International, soit Fredy Gerber, Daniel Jurt, Rolf Schudel, Orlando Costeggioli, Sibylle Escher, John McGough et Björn Stahel, peuvent tous faire état d’une grande expérience internationale.

Dans son allocution à l’occasion de la fête nationale du 1er août, le président de la Confédération, Ueli Maurer, a qualifié les Suisses de l’étranger de carte de visite de la Suisse, car ces compatriotes représentent les valeurs et les qualités de la Suisse dans le monde entier. L’UDC International entend donner à ces nombreux représentants de la Suisse à l’étranger une voix lors des élections au Conseil national et faire valoir leurs expériences internationales en politique suisse.

La liste 34 « UDC International » du canton de Bâle-Campagne se compose comme suit:

Fredy Gerber (71 ans), employé de banque à la retraite, était entre 1999 et 2010 député au Grand Conseil du canton BL et de 2000 à 2011 membre du conseil des habitants de Binningen (BL). Ce candidat quadrilingue passe les mois d’hiver à Puerto Escondido au Mexique. Il y veille à la bonne réputation de la Suisse et représente les positions de l’UDC dans des discussions politiques.

Daniel Jurt (57 ans), officier de carrière dans les forces aériennes suisses, a vécu pendant quatre ans comme Suisse de l’étranger au Pakistan et en Afghanistan, puis il a exercé durant quatre années la fonction de diplomate militaire à Stockholm où il avait la responsabilité des dossiers Suède, Finlande et Norvège. Il souhaite donner aux Suissesses et Suisses de l’étranger une voix en politique suisse.

Rolf B. Schudel (76 ans) est depuis plus de 50 ans chef d’entreprise en Afrique du Sud. Originaire de Bottmingen, il vit six mois par année à Gordon’s Bay Western Cape en Afrique du Sud et les six autres mois au Tessin. Président d’honneur et membre fondateur de l’UDC International, il soutient le principe de la responsabilité individuelle et refuse toute mise sous tutelle.

Orlando Costeggioli (58 ans), chef de vente avec diplôme fédéral, vit et travaille comme chef d’entreprise en Afrique du Sud. Comme Suisse de l’étranger, il partage les positions de l’UDC et souhaite que la Suisse reste un « port d’attache » sûr. Parallèlement, il s’engage énergiquement pour les intérêts des Suisses de l’étranger.

Sibylle Escher (66 ans) a travaillé après ses études à l’école de commerce comme assistante de direction dans les domaines des transports, de l’hôtellerie et du commerce de détail. Elle passe les mois d’hiver à Gordon’s Bay en Afrique du Sud et l’été au Tessin. Elle souhaite mettre son expérience au service de la philosophie de l’UDC International et de l’UDC Suisse.

John McGough (73) ans) vit à Budapest (Hongrie) où ce chef d’entreprise responsable emploie environ 20’000 collaborateurs. Agriculteur par passion, il gère parallèlement une grande exploitation agricole. Ancien officier d’état-major de l’armée suisse et actuel vice-président de l’UDC International, il soutient de nombreux projets d’entraide en Europe de l’Est, action qui lui a valu la médaille d’honneur de l’Etat hongrois. Il est le premier non-Hongrois à recevoir cette distinction.

Björn Stahel (34) travaille et étudie en Norvège. Plein de joie de vivre et animé d’un esprit critique, il aime à relever de nouveaux défis, mais ne peut admettre les mensonges et les fausses nouvelles. Proche de la nature et conservateur, il s’engage pour la sauvegarde de la liberté d’opinion.

 

Section des Suisses de l’étranger de l’UDC, l’UDC International a été fondée en 1992 et compte plusieurs centaines de membres sur tous les continents. Elle occupe la position d’une section cantonale au sein de l’UDC, si bien qu’elle a ses propres représentants dans les organes de l’UDC Suisse. Le comité de l’UDC International réunit des Suisses de l’étranger engagés et des élus politiques influents de l’UDC. Informations supplémentaires à l’adresse internet www.udc-international.ch.

 

partager l’article
en lire plus

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord